Accueil  
  Faire un Archet  
  L'Archet  
  Ecole d\'Archet Gilles DUHAUT  
  Contact  

 

BIENVENUE

Gilles DUHAUT a suivi son apprentissage (1973-1976) dans la célèbre Ecole de Lutherie et d’Archèterie de Mirecourt, - la cité des Luthiers -, sous la direction de Maître Bernard OUCHARD.


Il souhaite perpétuer la grande tradition qui a fait à travers le Monde la réputation de l’Ecole d’Archèterie française.


Pour exercer son art, Gilles DUHAUT utilise les matériaux les plus nobles, les bois de pernambouc sont scrupuleusement choisis et sélectionnés pour obtenir le difficile compromis entre l’élasticité, la souplesse et la nervosité des baguettes, à l’image des grands maîtres français du 19° Siècle.


De toute façon, il faut faire moins d’effort pour la fabrication d’un archet dur qui est plus facile à utiliser spontanément.


Dans ses création, l'artisan d'art s’efforce à associer le rendement mécanique d’un archet dur et la puissance sonore d’un archet souple. Sa recherche personnelle est de satisfaire l’oreille du musicien, le son va guider sa main.


Archet violon

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


De plus, il travaille ses archets pour leur donner une tenue confortable et un jeu aisé. Le musicien doit pouvoir oublier son archet pour se plonger totalement dans la musique.


La réalisation de ses archets est entièrement manuelle, garantissant l’originalité des pièces produites. Dans cet esprit de qualité, Gilles DUHAUT fabrique aussi bien des archets de violon, d’alto, de violoncelle et de contrebasse.


Gilles DUHAUT pense qu’un instrumentiste est, en premier lieu, un musicien plutôt qu’un technicien. C’est la raison pour laquelle il s’évertue, constamment, à affiner la sonorité d’un archet, convaincu que la force du volume sonore d’un instrument peut être modifiée par l’archet.

Depuis l'ouverture de son Ecole, Gilles DUHAUT a formé plusieurs apprentis et archetiers dont certains, de renommée internationale. C'est la raison pour laquelle il ouvre aujourd'hui les portes d'une Ecole d'Archet.


 

 

© 2007 Gilles Duhaut - tous droits réservés